Une Galaxie en haricot vert découverte dans le cosmos en 2012

Galaxie Haricot vert J2240 cliché

Les Galaxies en Haricot Vert sont très rares et leur découverte est en passe d’aider l’Homme à mieux comprendre la formation des étoiles, des galaxies ainsi que des systèmes solaires. La découverte de ce nouveau type de galaxies est un événement car les « haricots verts » sont tellement peu répandues qu’elles n’avaient encore à ce jour jamais été observée. C’est une chance exceptionnelle de pouvoir  en observer à partir de nos télescopes spatiaux tellement le nombre de Galaxies de ce genre est faible dans l’Univers.

Un trou noir de faible densité

Pourtant, en pointant leur télescope sur une nouvelle galaxie, les scientifiques de l’observatoire du VLT (Très Grand Télescope) ont pris des clichés d’une galaxie qui lors des analyses, a permis de confirmer que cette galaxie prise en photo appartenait à la catégorie des Galaxies en Haricot Vert. C’est à l’Observatoire international Gemini, en collaboration avec le Télescope France Hawai qu’on a identifié des galaxies rares avec un trou noir de faible gravité au centre et une lumière composée de gaz ionisé qui lui a donné ce nom caractéristique de «haricots verts» en raison de la couleur verte émise. De plus, ces galaxies ont pour particularité de luire dans leur ensemble, contrairement aux autres galaxies qui possèdent un trou noir massif en leur centre autour duquel la lumière se concentre.
Le cliché pris par le télescope Canada-France-Hawaii montre des milliers de galaxies dans l’Univers lointain. L’une que l’on appelle J224024.1-092748 ou J2240 est le brillant exemple d’une nouvelle classe d’objets qui ont été surnommés les galaxies de haricots verts. Les haricots verts sont des galaxies entières qui sont éclatantes sous le rayonnement intense de la région autour d’un trou noir central. J2240 se trouve dans la constellation du Verseau (Le porteur d’eau) et sa lumière a mis environ 3,7 milliards d’années pour atteindre la Terre.

Couleur verte des Galaxie Haricots Verts

La plupart des galaxies ont un trou noir qui gravite en leur centre. Ce piège gravitationnel aspire goulûment la matière et sa force d’attraction est telle que même la lumière ne peut pas s’en échapper. Dans le cas particulier des galaxies « haricot vert » nouvellement découvertes, on a noté que le centre de la galaxie était moins massif car les trous noirs qui s’y trouvent sont moins actifs voire peut être éteints. en revanche, ces trous noirs faibles dégagent des gaz ionisés dans l’ensemble de la galaxie, ce qui lui donne une teinte verte facilement identifiable.

Une Galaxie d’un type très spécial

Les astronomes pensent que la couleur pourrait être le signe de formation d’étoiles, en effet, ces régions observées font partie des plus étendues et des plus lumineuses qu’on ai eu l’occasion d’observer. L’astronome Mischa Schirmer, qui exerce à l’Observatoire Gemini a été le premier à remarquer une tache inhabituelle verte alors qu’il observait des clichés pris à l’aide du télescope France Hawaï. En fait, il était en pleine phase d’observation et de recherche d’amas de galaxies
et pour cela il utilisait des photos d’observation réalisées par le télescope d’Hawaï. Intrigué par une zone brillant d’une lueur inhabituelle, il a demandé le concours de l’équipe du VLT qui a mis à disposition son télescope au Chili. Suite à cette découverte, et avec l’aide de scientifiques européens, les chercheurs ont commencé à balayer les étoiles à la recherche de galaxies semblables. Sur les centaines de milliards de galaxies dans l’Univers, les scientifiques n’ont répertorié que 16 galaxies «haricots verts».

Une galaxie encore jamais observée

C’est l’un des objets les plus rares qu’on puisse observer dans l’univers, et on estime qu’il n’y en aurait en moyenne qu’une seule dans un volume d’espace représenté par un cube dont les côtés mesureraient 1,3 milliards années lumière ! Cette galaxie d’un nouveau genre n’a pas manqué de susciter un regain d’intérêt dans la communauté scientifique, elle a été enregistrée sous la dénomination de J2240. On peut situer et observer cette galaxie dans la constellation du Verseau qui est située à 3,7 milliards d’années lumière de la Terre, autant dire que les images qui nous parviennent viennent d’une période qui est déjà révolue depuis bien longtemps dans cette galaxie haricot.
Schirmer enthousiasmé par cette découverte d’une classe nouvelle de galaxie déclare cet évènement comme « la découverte de sa vie« , c’est le « rêve devenu réalité de tout astronome«.

Espérons que de nombreux autres astronomes réaliseront également ce rêve pour nous aider à mieux connaitre l’espace dans lequel nous évoluons.

    A lire :
  1. Manuel d'astronomie pour débutants : Manuel d'astronomie pour débutants -> plus sur le Blog Astronomie
  2. Télescope Hubble : Télescope Hubble -> plus sur le Blog Astronomie
  3. Invention du télescope : Quelques textes astronomie sur invention du télescope
  4. Kit pour télescope : Voir les pages astronomie pour kit pour télescope
  5. L’astronomie pour l’astronome débutant : Lire L’astronomie pour l’astronome débutant sur le blog astronomie.
  6. Télescope de Galilée : Voir les pages astronomie pour télescope de Galilée
  7. Télescope d'occasion : L'astronomie et télescope d'occasion
  8. Fabriquer son télescope : Quelques textes astronomie sur fabriquer son télescope
  9. L’histoire du télescope et de son invention par Galilée : Lire L’histoire du télescope et de son invention par Galilée sur le blog astronomie.
  10. Lentille de Barlow : Quelques textes astronomie sur lentille de Barlow

Laisser un commentaire