Pêcher le brochet avec des appâts naturels

Dans cet article, nous plaçons également la pêche au poisson mort-manié, puisque par définition elle suppose l’emploi d’un poisson, ou autre appât naturel. Et puisque nous en parlons, commençons par présenter cette technique de pêche qui peut procurer des sensations fortes, et peut s’avérer d’une efficacité redoutable lorsque les conditions s’y prêtent. Il est intéressant de constater à quel point la pêche du brochet au mort manié a été influencé par la pêche du sandre avec la monture drachkovitch.

Plusieurs constatations peuvent être faites sur l’utilisation de cette monture pour la pêche du brochet. Tout d’abord, le positionnement de la plombée en tête imprime une animation saccadée de la monture qui n’est pas des plus efficaces pour le brochet (de nombreuses observations et expérimentations vont dans ce sens). Le brochet réagit plus efficacement à une animation « planante ».
Nous vous conseillons donc de réduire la taille du plomb de tête et de le compenser éventuellement par une olive longue « écrasée » sur la corde à piano à l’intérieur du corps du poisson mort.

Ensuite se pose le problème de la taille des leurres utilisés. Il est rare de voir des pêcheurs de sandre traquer ce carnassier au manié avec des poissons d’une taille supérieure à une douzaine de centimètres. (Cependant, dans la revue La Pêche et les poissons du mois de décembre 2003, Marc Fesnières indiquait pourtant avoir trouvé dans l’estomac d’un sandre de 8,5 kgs plus de 6 poissons, dont l’un de 210 g, pour un poids total de plus de 700 g!… )
Pour le brochet, il est judicieux de passer à la taille supérieure, et c’est là que les choses se compliquent surtout lorsque l’on pêche du bord. D’une part, les meilleures cannes au mort manié sont conçues pour propulser un poids d’une centaine de grammes au maximum (poisson et plombée comprises). D’autre part, il est difficile de sentir sa monture travailler. (La pêche du brochet se fait généralement « décollée ». Il n’est pas nécessaire de poser sur le fond aussi régulièrement que lorsqu’on recherche le sandre).

Enfin, pour compliquer le tout, il faut parvenir à propulser aussi « délicatement » que possible un poisson de taille et de poids importants sans qu’il n’éclate après le troisième lancer… Pas facile à faire!
Quelques principes d’aérodynamique peuvent peut-être nous aider: utilisation de poisson ayant une forme profilée, faible densité pour justement éviter cette action saccadée, répartition du lest à l’intérieur du corps du poisson, …
Cependant, l’effet de ces mesures correctives reste limité. C’est sans doute ce qui explique en partie le développement de la pêche au posé: la possibilité de présenter des proies de taille substantielle afin d’intéresser les gros spécimens.

L’analyse des techniques de pêche du brochet mises au point outre-Manche nous permettra de tirer quelques conclusions.
La technique du « paternoster » est sans doute celle qui a modifié le plus les habitudes des pêcheurs de brochet. Mais plutôt que de présenter ces techniques que tout le monde connaît, ou presque, il me paraît plus important d’insister sur la diversité des appâts utilisés:

  • tronçons d’anguille;
  • sardines;
  • sprats;
  • éperlans;
  • maquereaux (entier ou en morceaux),

sont autant d’appâts utilisés couramment et avec succès par les pêcheurs anglais et allemands. Il est fort probable que ce sont les effluves dégagés par ces poissons de mer (à chair grasse pour certains d’entre eux) qui sont à l’origine de leur efficacité.

    A lire :
  1. Anecdote de pêcheur : Voir anecdote de pêcheur sur le blog des pêcheurs
  2. Le kit de base du pêcheur : Lire Le kit de base du pêcheur sur le blog de la pêche.
  3. Vacances de pêche : Voir les articles pêche pour vacances de pêche
  4. Choisir une canne à pêche : Choisir une canne à pêche -> plus sur Homini
  5. Histoire de pêche : Voir histoire de pêche sur le blog des pêcheurs
  6. Fil de pêche fluorocarbone : Fil de pêche fluorocarbone -> plus sur Homini
  7. Canne à pêche : En savoir plus sur canne à pêche
  8. Cuisiner le poisson : Voir cuisiner le poisson sur le blog des pêcheurs
  9. Savoir quand renouveler son équipement de pêche : Lire Savoir quand renouveler son équipement de pêche sur le blog de la pêche.
  10. La passion de la pêche : Lire La passion de la pêche sur le blog de la pêche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *